Boules Lindor de Lindt, chocolat fondant par excellence

Lindt est une des marques les plus connues de chocolat, réputée pour sa grande qualité un peu partout dans le monde. Avec des chocolats qui ont été des innovations au moment où ils sont sortis, Lindit a réussi a changer durablement le monde des douceurs coupables. Un des produits de Lindt qui se vendent le mieux sont les boules Lindor, que j’ai bien sûr acheté en cette période de Noël et surtout de froid glacial, afin de trouver un peu de réconfort par les papilles après une dure journée de labeur.

Boules Lindor de Lindt
Boules Lindor de Lindt

Derrière ce simple produit de grande consommation qu’est Lindor, que l’on retrouve dans n’importe quel bon supermarché pendant les fêtes se cache en fait une belle histoire, comme souvent lorsque l’on parle de chocolat. Le chocolat est un produit industriel à part, qui conserve encore beaucoup de l’artisanat d’antan. Le chocolat, c’est avant tout une affaire de plaisir, les gens n’ont que faire des calories ou de la santé ! C’est cher, mais ça en vaut le prix, du coup les industriels peuvent se permettre de garder les techniques qui ont permis de faire de si bonnes choses…

L’histoire de Lindt est associée à Sprüngli, une chocolaterie de Zurich fondée en 1845. Les Sprüngli décident alors de se lancer dans la fabrication de chocolat à l’état solide, comme il se faisait alors en Italie. Le chocolat était à l’époque surtout consommé sous forme de boisson, ils pariaient sur un produit novateur, qui était en train d’être gagné depuis quelques temps déjà par les Suchard, à Neuchâtel.

Vers la deuxième moitié du XIXème siècle, l’un des Maîtres Chocolatiers les plus réputés en Suisse était Rodolphe Lindt. En 1879, il créé tout simplement le chocolat fondant, à l’aide de la « conche », un nouveau procédé de son invention, qui brasse le chocolat. C’est le « conchage » qui permet de d’uniformiser le chocolat, de le rendre onctueux et de lui faire perdre son acidité, révélant ainsi pleinement ses saveurs. Ce nouveau chocolat fondant et délicat était une révolution, et a contribué de façon spectaculaire à la réputation du chocolat suisse. C’est en 1899 que Sprüngli et Lindit lient définitivement leurs destins, formant la société que l’on connaît aujourd’hui.

Les boules Lindor que je mange aujourd’hui sont donc un pur produit de la tradition Lindt : c’est un chocolat hyper fondant, qui répand son goût dans la bouche de façon hégémonique et sans pitié. On est envahis par le chocolat ! Ce nouveau chocolat est arrivé sur les marchés en 1949, après  le défi lancé aux chocolatiers Lindt : créer un nouveau chocolat au cœur fondant. Lindor, de « Lindt » et « Or » était né.

On associe la dentelle blanche à Lindor depuis 1962, avec les nouveaux emballages, et c’est en 1967 que les boules que nous mangeons aujourd’hui sont apparues. Ce nouveau concept changeait de la tablette, forme sous laquelle Lindor était vendu jusqu’alors. Avec deux demi-coques de chocolat fin remplies de chocolat fondant refermées sur elles-mêmes, ils ont obtenu la boule Lindor. C’est pour ça que des fois, on a des boules mal remplies, avec des « trous ». Les boules Lindor étaient une édition spéciale de Noël, qui connu un tel succès que cette nouvelle recette devint une des formes de Lindor commercialisée classiques, pour notre plus grand bonheur gustatif.

Donc maintenant, mon avis sur ce chocolat… oui bah c’est très bon, on s’en doute, surtout si on aime le chocolat gras et fondant. D’autres ne sont pas friands de ce type de chocolat, il faut s’y attendre. Si par exemple vous aimez le chocolat noir bien amer et dur, je ne pense pas que Lindor soit fait pour vous. Mais on ne sait jamais ! C’est vraiment une petite douceur à consommer avec beaucoup de modération. Personnellement, je n’en mange pas plus d’une boule ou deux par jour pendant l’hiver, et encore, j’alterne avec d’autres chocolats. Le chocolat, c’est comme tout, ça ne fait grossir que si on en abuse.

Je trouve l’emballage du plus bel effet, totalement dans l’esprit de Noël, c’est toujours un cadeau qui plait. Sur la photo, je vous ai mis une boule sans son papier, et avec son papier, la jolie papillote que l’on peut voir. C’est dur de résister à la tentation, hein ! Ne me demandez pas combien de calories les boules Lindor peuvent bien avoir, c’est sûrement trop.

Marqué avec , |

5 réponses à Boules Lindor de Lindt, chocolat fondant par excellence

  1. bridat iris dit :

    où peut on acheter les fameuses boules de Lindor, que je viens de gagner lors d’un loto?????
    merci d’avance

  2. N L dit :

    Quand on sait ce à quoi peut ressembler un bon chocolat, ces boules de Lindt ne sont que le reflet de leurs ingrédients: goût industriel, banal.

  3. dc dit :

    Il faut comparer ce qui est comparable. Les chocolats Lindt sont de grande qualité pour de l’industriel, quasiment haut de gamme sur le segment. Les chocolats biens connus Cadbury (UK) ou Hershey’s (US) valent tout juste nos 1ers prix ! Et j’ai déjà mangé du chocolat artisanal qui ne valait pas un Milka, c’est dire ! Côté prix, le chocolat tablette artisanal vaut dans les 40€/kg, les chocolats fourrés dans les 70-80€/kg. La tablette Lindor est à 15€/kg.

  4. MARTIN dit :

    J’ADORE LES BOULES liNDOR AU CHOCOLAT bLANC j’habite Nantes ou puis je m’en procurer ??? qui les distribue ?? merci de votre réponse

  5. laura dit :

    y a 70 calories dans une boule lindor chocolat au lait! voila j’espere que j’ai pas tout spoiler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *