Dessert avoine et caramel : Danette bio

Si on est un végétalien pur jus, qu’on ne veut rien manger qui vienne de l’exploitation animale, c’est clair qu’on a beaucoup plus de mal à s’alimenter que la plupart des personnes. On passe à coté de tout ce qui contient de la viande, mais aussi du lait ou des oeufs. Par curiosité, j’ai acheté dans la boutique bio du coin un dessert à l’avoine et au caramel, contenant donc aucun produit issu de l’exploitation des animaux. Pas de lait, pas d’oeufs, rien que du végétal, issu de l’agriculture biologique.

Dessert d'avoine et caramel bio
Dessert d'avoine et caramel bio

L’entreprise Danival est bien connue dans le milieu finalement assez restreint des producteurs purement bio. Cette société ne vend qu’à des boutiques bio, comme La Vie Claire. C’est une société florissante, qui voit chaque année son chiffre d’affaires augmenter, grâce à la vague bio de ces dernières années. Cette nouvelle conscience de la qualité et de la responsabilité dans l’alimentation n’est pas pour me déplaire, c’est bien d’envoyer un signal fort aux industriels de l’agro-alimentaire qu’il ne faut pas faire n’importe quoi! Mais cette augmentation de qualité est comme toujours au détriment du prix final chez le consommateur, je ne me lasse pas de le dire. En décembre 2010, nous avons les deux pots de 110 g à 2,87 €. Si je devais mettre ça en parallèle avec son équivalent lacté non bio, clairement les Danettes de Danone, c’est 1,75 € les 4 pots de 125 g! La différence de prix est abyssale.

Mais bon, quand on aime, on ne compte pas, et ce n’est pas parce qu’un dessert coûte beaucoup plus cher qu’on va se ruiner, on en mange pas forcément tous les jours. Mais alors, pour un tel prix, on a un dessert absolument délicieux? Quel goût est ce qu’un dessert d’avoine et caramel peut bien avoir? Sur le paquet, c’est écrit qu’il n’y a pas de lactose (très bien pour les personnes allergiques), pas de soja, pas de cholestérol, mais il y a du gluten. Pas d’arôme non plus, pas de colorant, de conservateur et encore moins d’OGM. Bref, de l’éthique et bio, Danival a une charte de qualité que la société fait signer à tous ses producteurs.

Alors première impression du dessert : ça surprend, pour un dessert uniquement à base de produits végétaux. C’est une crème assez onctueuse, on retrouve une consistance proche de celle des produits à base de lait. Il y a bien le goût du caramel. Mais je pense que ça s’arrête là. Si on est un pur végétalien, ce dessert est très bon, il remplacera efficacement les danettes et autres desserts lactés. Mais ne vous y trompez pas : les personnes habituées aux crèmes et autres matières grasses vont trouver le dessert d’avoine et caramel fade. Comme un dessert de régime. C’est peut-être bon pour la santé, mais qu’est ce qu’on s’ennuie à le manger! Sauf qu’ici, ce n’est pas un dessert de régime: il est assez calorique, presque autant que son équivalent au lait!

Point positif, la crème est onctueuse
Point positif, la crème est onctueuse

Pour résumer : ce dessert, très cher et avec peu de goût, est à réserver aux végétaliens qui trouvent que traire une vache, c’est lui faire du mal ou pour les personnes qui malheureusement sont allergiques à la lactose. Pour les autres, passez votre chemin, il n’y a rien à voir au niveau gustatif, ni même au niveau nutritionnel : une danette au caramel, c’est 121 Kcal pour 100g, le dessert à l’avoine, 92 Kcal. Maigre bénéfice, surtout si on remarque qu’on perd beaucoup en protéines, 0,7 g contre 3,2g. Bref, j’adore le lait, son goût et les produits dérivés, et si vous pensez comme moi, alors ce dessert très cher ne vaut pas le coup. Moitié prix, on y réfléchirait.

Marqué avec , , |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *