Amaretti Morbidi Terre d’Italia : biscuits d’amandes douces et amères

S’il existe un pays que j’adore, culinairement parlant, c’est bien l’Italie. Des goûts uniques, au savoir-faire millénaire. Une marque se propose de nous apporter les saveurs traditionnelles : Terre d’Italia. Ma chère et tendre épouse, connaissant mon goût pour les douceurs italiennes, a repéré au Carrefour Market du village le bel emballage de petits biscuits, au nom évocateur : Amaretti Morbidi.

Diantre, seraient-ce des biscuits morbides?

Biscuit moelleux
Biscuit moelleux

Et bien non, en italien, « morbidi » veut dire « moelleux ». Nous sommes rassurés. Il s’agit en fait de macarons aux amandes, douces et amères, avec beaucoup de sucre et du blanc d’oeuf. C’est l’amande amère qui leur donne ce goût si particulier, que j’adore. Le terme amaretti (ou un amaretto au singulier pour un biscuit seul) vient d’ailleurs du mot italien « amère », et que l’on pourrait donc traduire par « petit amer ». Terre d’Italia nous propose la version moelleuse des amaretti, mais il en existe aussi en version « dure ».

Sur leur site, la marque nous indique que c’est en 1860 que Gertrude Dania inventa la recette. C’était alors une simple femme au foyer de la petite ville de Sassello au nord de l’Italie, en Ligurie. Le succès de sa recette l’incita à en vendre, et depuis, les gourmands italiens se régalent sans interruption.

Allez, on va les goûter avec une bonne petite infusion ou un café après le repas.

Premier constat: Terre d’Italia n’a pas peur d’inonder la Terre d’emballages. On ouvre le sachet, on retire une énorme papillote, on ouvre la papillote, et là… il faut encore ouvrir le sachet en plastique du biscuit! Je trouve pour ma part que c’est abusé. Je comprends les emballages individuels pour des biscuits qui servent de goûter, que l’on donne aux enfants. Mais pour ce genre de petite douceur, non. C’est certainement très joli, mais c’est anti-écologique au possible. Mauvais point.

Amaretti en papillotte...
Amaretti en papillotte…

Bon, tant pis, arrêtons de faire notre écologiste ami de la nature de base, et pensons juste à nous faire plaisir. Et en effet, aucun problème : c’est affreusement délicieux, si je puis dire. Mais un peu sucré à mon goût, il faut l’avouer. Un peu sucré… mais à quel point? Oh, trois fois rien : 47 g de sucre sur 100 g de biscuit! On approche de la même quantité de sucre qu’il pourrait y avoir dans une confiture. C’est scandaleux, et c’est exactement le contraire de ce qu’il faut manger. Le sucre, et de surcroît industriel, est un poison. Mais soyons raisonnable: si on parvient à en manger qu’un seul par jour, il n’y a aucun problème, c’est si bon de se faire plaisir!

Malheureusement, la nature humaine est faible, et le paquet d’amaretti a été dévoré.

Les amaretti sont un des produits emblématiques de l’Italie, et la recette « faite maison » est sans doute bien plus équilibrée. Peut-être qu’un jour nous en ferons nous même? Quelle recette choisir? Les amaretti di Sasselo, comme ceux de Terre d’Italia? Ou bien des amaretti di Saronno? Le problème, c’est que chaque région d’Italie revendique la paternité des authentiques et véritables amaretti. Querelles de clocher qui nous importent peu, l’essentiel étant de pouvoir tous les goûter 🙂

Très bel emballage
Très bel emballage

Sinon, les choses qui fâchent : inutile de rechercher les produits Terre d’Italia ailleurs qu’à Carrefour : cette marque de la grande distribution a obtenu un contrat d’exclusivité en France. C’est dommage, mais si ça se trouve, sans ça, Terre d’Italia n’aurait jamais été distribué!

Marqué avec , , |

2 réponses à Amaretti Morbidi Terre d’Italia : biscuits d’amandes douces et amères

  1. Premsurlinfo dit :

    Pour info, Terre d’Italia est une jolie marque qui appartient à Carrefour, il ne s’agit pas d’un contrat d’exclusivité 🙂

  2. DEMAS dit :

    Bonjour,
    Je suis à la recherche de cette gourmandise gouttée en début d’année et qui est devenu introuvable chez carrefour (département 40).
    Si quelqu’un a une info …
    MERCI !
    Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *